Vous êtes ici

Le sang des papillons

Le sang des papillons
EAN : 
9782709642774
Parution : 
05/03/2014
284 pages
20.00 €

Onglets langues

« Commença alors l’histoire d’un être qui avait disparu. Commença alors l’obsession de le maintenir en vie, de le sentir, de le palper, de suivre la piste, à l’endroit où il ne restait plus qu’une vague empreinte, de plus en plus floue, abstraite, imperceptible, de son existence.»
Argentine, 1976. À la suite d’un coup d’État, la Junte militaire commandée par Videla, Massera et Agosti prend le pouvoir. Le climat est délétère, la méfiance s’installe, les gens ont peur. Les opposants de gauche sont traqués comme des bêtes. Peu à peu, des hommes « disparaissent ».Tamara, la narratrice, est encore une enfant lorsqu’elle voit, un soir, son père se faire emmener de force par des hommes. Ils le jettent dans une voiture et démarrent. À cette même période commencent les « vuelos de la muerte », « les vols de la mort » – châtiment des opposants au régime, jetés d’un avion dans le Río de la Plata. Tamara ne verra plus jamais son père. Ana, sa mère, plonge dans le désespoir et se coupe de tout: du monde, de sa fille. Angélica, la grand-mère, essaie de soutenir la famille, mais comment vivre avec le poids du silence?
Vivian Lofiego, avec beaucoup de délicatesse, nous livre un premier roman intime sur la blessure et l’effroi des pires années que connut l’Argentine.
Traduit de l'espagnol par Claude Bleton
Argentina, 1976.
After the coup d’état, the military junta headed by Videla, Massera and Agosti, takes over the government. The atmosphere in the country is toxic, suspicion abounds and fear grips the heart of the people. Leftist opponents are hunted down like animals. One by one, people “disappear”. The narrator, Tamara, is still a child when one night she witnesses her father being taken away by some men. They throw him into a car and take off. Tamara will never see her father again. Ana, Tamara’s mother, becomes depressed and cuts herself off from the world and her daughter. Angelica, Tamara’s grandmother, tries to hold the family together but how can they live under the heavy weight of silence?

With sobriety and grace, Vivian Lofiego has written an intimate first novel on the terrible wounds left by the worst years in the history of Argentina.