Vous êtes ici

L'effet Larsen

L'effet Larsen
EAN : 
9782709631099
Parution : 
25/08/2010
363 pages
18.30 €

Onglets langues

Depuis plus d’une décennie, Nola vit avec une zone d’ombre au sein de son histoire. Mais voilà : on ne peut pas fuir éternellement… Elle décide alors, l’année de ses trente ans, d’enfin trucider son fantôme. Elle rembobine, jusqu’à cet été-là, l’été le plus marquant de son existence. 
Août 1998. Il fait 37 degrés, Paris est vide, les Bleus sont champions du monde. Nola a dix-huit ans et vient de perdre son père, Jacques. Sauvée de la solitude par un job d’été dans un bistrot où les hurluberlus imbibés se succèdent plus vite que les petits ballons de rouge, la jeune fille gère avec les moyens du bord le chagrin de Mira, sa mère, et sa propre colère. Contraintes d’emménager dans l’« immeuble-mutant », reflet architectural de leurs vies décrochées, les deux femmes espèrent se reconstruire. Mais, à peine un pied posé dans le nouvel appartement, Mira présente d’étranges symptômes. Le bruit du monde lui devient intolérable : un papier froissé sonne comme une explosion, un robinet qui goutte suffit à la faire disjoncter. Nola assiste, impuissante, à la lente descente aux enfers de sa mère,et s’interroge sur ce que tout cela signifie. L’hyperacousie est-elle le simple contrecoup de la mort de Jacques, ou la matérialisation de quelque chose d’autre ? Cet abominable immeuble serait-il une sorte de catalyseur ? Peut-être, mais de quoi ? Et surtout, comment soulager Mira de ce poids infini, qui semble se situer bien au-delà du deuil ? Commence alors pour la jeune Nola une (en)quête insolite au cœur de la mémoire familiale.

A very touching portrait of a young woman, forced to grow up too fast, but also a profound reflection on grief, memory and guilt.

For more than a decade, Nola has been living with a shadow, a part of her that up to now she has been able to avoid. But, at age thirty, the time has come to face her ghost. She rewinds her life back to the summer that left the most endurable impression on her existence. In August 1998, the heat is sweltering in a deserted Paris. Nola, 18, has just lost her father and has to manage her mother’s grief and her own anger. Forced to move into a “mutant building”, the architectural reflection of their disassembled lives, the two women try to rebuild themselves. And yet, as soon as they step foot in their new apartment, Nola’s mother, Mira, begins to feel the strangest symptoms. She becomes intolerant to the slightest noise, paper being crumpled sounds like an explosion, a dripping faucet sends her into hysterics. Nola is a helpless witness to her mother’s mental breakdown. With the hope of relieving Mira of the infinitely heavy burden she seems to carry, Nola begins an unusual investigation into her family’s history.

Delphine Bertholon was born in Lyon in 1976. She is a novelist and screenwriter. After Cabine Commune and Twist, both published by Lattès, L’Effet Larsen is her third novel.

"A novel full of Love with a capital L. Bravo ! "– VERSION FEMINA

"One of the master-strokes of the Fall literary harvest." – LE PARISIEN