Vous êtes ici

Les poissons ne connaissent pas l'adultère

Les poissons ne connaissent pas l'adultère
EAN : 
9782709634151
Parution : 
20/01/2010
280 pages
18.30 €

Onglets langues

« Les poissons qui peuplent les océans sont innombrables, même si Pline l’ancien n’en compte que 144 variétés. Mais aucune espèce ne peut s’unir avec une autre, à la différence du cheval avec l’ânesse. Les poissons ne connaissent pas l’adultère. » 

Sauter dans un train, un matin. Tout quitter. À l’aube de ses quarante ans, une femme monte dans le Corail pour Toulouse et s’installe dans le premier compartiment venu. Il a suffi d’une séance de relooking, cadeau de ses copines, pour que tout son univers s’effondre : son pavillon de banlieue, son mari, sa fille, son emploi de caissière. Pour mieux marquer le début de sa nouvelle vie, elle change de prénom : Julia, comme Julia Roberts, son actrice préférée. Chaque gare de la ligne est une étape vers la liberté. Comme par contagion, tous les passagers qu’elle croise sont eux aussi emportés : Colette, la vieille dame, amoureuse de deux hommes, Germinal Serna, le contrôleur anarchiste, le Happy Days Band, la chorale déjantée, le sourd-muet, embarqué malgré lui dans le train, l’éternel dragueur, le serveur indien... Et Vincent, spécialiste des bestiaires médiévaux, qui se rend à un colloque en compagnie de sa femme et d’un autre couple de chercheurs. « Les poissons ne connaissent pas l’adultère », écrit l’un des auteurs du Moyen Age qu’étudie Vincent. Mais les historiens peuvent-ils en dire autant ? Dans ce voyage initiatique, tout se joue entre Paris et Toulouse en 6 h 06 : Julia se bat pour se libérer peu à peu de la fatalité qui pèse sur son existence, mais pourra-t-elle en modifier le cours ?

“An unquantifiable number of fish live in the ocean, although Pline the Elder counted only 144 different varieties. But, unlike the horse with the donkey, no species can mate with any other but its own. Adultry is unknown among fish.” One morning, jump on a train and leave everything behind. A forty-year-old woman climbs onto a train for Toulouse and takes a seat in the first compartment she finds. Her friends had offered her a makeover session and that was all it took for her whole life to fall apart: goodbye house in the suburbs, husband, daughter and cashier job. To make the change complete, she even takes on a new name, Julia, like Julia Roberts, her favorite actress. With every train station, she is one step closer to freedom. As if by contagion, her travelling companions all get caught up in her quest: Colette, an elderly lady in love with two men; Germinal Serna, the ticket man, an anarchist; the crazy Happy Days Band; the deaf-mute who boarded the train by mistake; and Vincent, a specialist of medieval bestiaries, his wife and another couple, on their way to a conference. During this six-hour “initiatory voyage” from Paris to Toulouse, Julia struggles to shed the feeling of fatality that weighs upon her existence. Will she be able to modify its course? Born in 1963, Carl Aderhold studied history and 18th-century literature. He works as editorial director at Larousse publishing in the human sciences field. His previous novel, Mort aux cons (Hachette Litérature, 2007) was a big success. “With a fine writing style and a sensitive and clever analysis, Carl Aderhold describes endearing antiheroes.” LE FIGARO LITTERAIRE